Une web app, ou application web, est une solution logiciel applicatif hébergée sur un serveur. À la différence d’une application classique ou plus traditionnelle, elle est accessible par navigateur (Chrome, Firefox). L’internaute n’a pas besoin de la télécharger pour y accéder. Vous souhaitez en connaître son fonctionnement et ses avantages ? Les équipes Swiss Digital Venture font le point à vos côtés !

Quelle forme peut prendre une web app ?

Une application web recouvre de nombreuses possibilités car ce logiciel s’adapte à tous les navigateurs en ligne. Elle peut donc prendre des formes variées : jeux en ligne, logiciels professionnels, moteurs de recherche, messagerie électronique, géolocalisation, etc. Pour plus de concret, dès lors que vous recourez à un logiciel en ligne, sans avoir besoin de le télécharger au préalable, c’est bien une web app. En exemple concret : les comptes bancaires en ligne, les réseaux sociaux, etc.

Comment ça marche ?

La méthode de fonctionnement d’une web app repose sur un hébergeur en ligne. C’est un système de cloud computing, soit un enregistrement de vos données de l’application sur un hébergeur qui n’est pas connecté à votre ordinateur.

Quels sont les avantages ?

Les avantages d’une web app sont très nombreux et ce n’est pas pour rien qu’il en existe des millions dans le monde. Pour le professionnel ou le privé, chaque application possède sa propre spécialité. Si nous devions malgré tout citer quelques avantages :

  • Vous n’avez aucune limite sauf votre imagination. Vous pouvez créer des applications web variées, à destination de tous les secteurs d’activité.
  • Vous pouvez réaliser des applications professionnelles hautement sécurisées. C’est ainsi que vous pouvez désormais gérer votre compte bancaire en ligne, sans que vous ayez besoin de vous rendre au sein de votre banque physiquement.
  • Elles sont une alternative apparue naturellement avec l’évolution des technologies. Elles nous font gagner chaque jour un temps précieux dans le lancement de nombreux projets.
  • Les apps web sont généralement gratuites pour l’internaute – sauf s’il souhaite accéder à un service ou une prestation spécifique, etc.
Qu’est-ce qu’une web app ?

Les professionnels sont très nombreux à recourir à l’application web et ce, pour plus d’une raison

  • L’application web est centrale pour maîtriser son budget et diminuer ses coûts. Vous développez grâce à elle de nombreuses fonctionnalités et vous ne payez que celles-ci !
  • Elle vous permet de concentrer votre budget et/ou de l’étaler dans le temps pour plus de praticité,
  • Vous avez des frais d’adaptation, d’amélioration ou encore de maintenance qui sont inclus.
  • Vous gagnez un temps précieux, grâce à un déploiement et une mise en œuvre plus rapide que si vous deviez la créer vous-même.
  • Vous y accédez depuis n’importe quel type de poste : ordinateur PC, smartphone, tablette, phablette, etc. avec une parfaite adhérence à votre système d’exploitation,
  • Vous pouvez l’ouvrir en toute sécurité, où que vous soyez – même à l’étranger,
  • Toutes les données sont centralisées et communiquées avec vos équipes. Vous pouvez donc avancer collectivement sur des travaux importants, où que vous soyez et quand vous le voulez,
  • Vous profitez d’une protection des données via de grandes infrastructures en mode datacenters,
  • Pour les web app modernes, vous profitez de sauvegardes automatiques, assurant la sauvegarde des données pour plus de sérénité,
  • Lorsque vous ouvrez votre application web, vous aurez toujours accès à la dernière version sortie, la plus aboutie, avec toutes les mises à jour récentes. Les risques d’un logiciel obsolète ne sont plus envisagés, etc.

À retenir

Bien que les avantages soient très nombreux, les web app sont en constantes évolutions. Ainsi, parce que certaines entreprises détiennent une à plusieurs applications de poids dans le monde entier, les conditions RGPD ou encore les mentions légales, sont obligatoires. C’est un moyen de mieux contrôler les données, ainsi que d’informer l’internaute de l’utilisation de ses données personnelles.

Partager